J-17 AVANT THE HOOCHIE COOCHIE DAY


Projectile
J&E LEGLATIN

Qu’on les voit comme des frères ou des amoureux, un père et son fils, un caporal et un commandant, ou encore un duo de clochards célestes, les deux héros désormais sans nom des frères Leglatin ne tournent finalement qu’autour d’un seul pot : la mise en scène du couple, ses contingences émotionnelles, son rapport à ce qui l’environne.
Le langage y est particulier, revêtant une fonction magique, initiatique voire mystique proche du Théâtre de la cruauté d’Antonin Artaud. De même, la scène est autant autour du lecteur que de nos deux protagonistes.
Dès lors, normal que dans ce cadre de théâtre métaphysique, l’on vive et meure pour renaître et mourir à nouveau.

J&E Leglatin
www.chezbicephale.com

J. & E. LeGlatin naissent dans les années 1970. Toujours pas morts en 2003, ils fondent Bicéphale et y auto-publient leurs premiers albums, tout en multipliant les participations à de nombreux fanzines dont l’inénarrable Turkey Comix.
Recueillis, paru en 2009 chez l’Egouttoir, réunit les premiers récits disjoints d’une non-série au long cours intitulée Caporal & Commandant puis C&C puis [ ]. Une fois que la non-série a perdu son nom, J. & E. LeGlatin décident de s’y consacrer pour la vie. Projectile, publié par The Hoochie Coochie, témoigne de cet engagement déraisonnable.

À la minute présente, J. & E. LeGlatin préparent trois nouveaux albums : deux non-suites à Projectile (pré-publiées en partie dans les revues Turkey Comix et DMPP) et une adaptation monomaniaque du Cyclope d’Euripide.

Bibliographie

Projectile, 2012 (The Hoochie Coochie)
7 Accordéons de Kündig (avec L.L. de Mars et Dr C.), 2012 (Bicéphale)
[Cours !], 2010 (Bicéphale)
Caporal & Commandant Recueillis, 2009 (L’Égouttoir)
L’Encombrant, 2009 (Bicéphale)
L’Hicetnunc, 2008 (Bicéphale)
Chifoumi à Grimmville, 2007 (L’œuf)
Caporal & Commandant, 2007 (Bicéphale)
5 Histoires de duo, 2006 (Bicéphale)
Les Oculaires, 2005 (Bicéphale)
Le Prométhée Voyageur, 2004 (Bicéphale)
52, 2003-2004 (Bicéphale)

Laisser un commentaire


Translate »
%d blogueurs aiment cette page :