Fastermarket ; Jérémy Le Corvaisier

Fastermarket
Jérémy Le Corvaisier
http://jeremylecorvaisier.bitumas.com/
Editions Les Enfants Rouges
http://www.enfantsrouges.com/
23€50

Des femmes sont assassinées à la sortie du Fastermarket ; qui peut bien commettre ces atrocités ? Une enquête pour 2 flics blasés, Frédoche et son chef qui vont devoir interroger la faune locale ; caissier, directeur du magasin, chef de rayon, vigile… Première constatation ; les crimes ne les affectent pas le moins du monde. Deuxième constatation : tous développent de fortes déviances laissant penser qu’elles pourraient les faire passer à l’acte. Etrange ? Pas tant que ça quand on sait que Fastermarket assassine les prix !
Tous en taule ? Non, car tout cela serait un peu trop simple ; le flic en chef navigant au bord de la dépression sait qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Tiraillé entre son devoir de bon policier (résoudre les enquêtes criminelles) qui l’immerge dans un quotidien on ne peut plus sordide et sa survie psychologique, il a développé une sorte de résilience à sa névrose ; se servir de son enquête, de son quotidien pour ENFIN gagner le concours de poésie de la police. Trouver le coupable revient à élaborer le poème suprême ; il s’agit donc de ne pas se tromper d’individus sans quoi la poésie tomberait à l’eau.

On attaque la lecture en lisant un polar déjanté, corrosif au goût nord américain anti hollywoodien (Simpsons, South Park, Chris Ware…) pour le refermer sur un véritable poème. Répétitions de couleurs, recherche de rimes par le flic en chef, publicité de la grande distribution transformée en champ lexical poétique. Ne vous y trompez pas, absolument rien n’est laissé au hasard dans ce très beau premier ouvrage (format à l’italienne) de Jérémy Le Corvaisier. Un OVNI incroyablement drôle et intelligent ! A noter d’une croix blanche

Laisser un commentaire


Translate »
%d blogueurs aiment cette page :