Evénement vendredi 12 mai – Quinzaine de la librairie et des lycées en Ile-de-France – Le Tome 47 reçoit J.D Pendanx pour sa bande dessinée « Au bout du fleuve » –

Vendredi 12 mai, dans le cadre de la Quinzaine de la librairie et des lycées en Ile-de-France
https://www.iledefrance.fr/fil-actus-region/quinzaine-librairie-lyceennes-lyceens Le Tome 47 reçoit

J.D Pendanx pour sa bande dessinée Au bout du fleuve (éditions Futuropolis).

15h :rencontre entre les élèves d’une classe de 2nde du Lycée Jean Macé et l’auteur. Découverte du métier et de l’oeuvre.

18h : apéro/dédicace

Kémi vit au Bénin, mais surtout, il vit parmi les fantômes. Celui de son père, tué dans l’explosion de sa moto, alors qu’il transportait du kpayo, l’essence frelatée de contrebande. Celui de son jumeau, arrêté par la police, quand lui-même aura réussi à s’enfuir. Le rite Vodun dit que perdre son jumeau, c’est perdre la moitié de son âme. Kémi est un vivant parmi les disparus. Accablé de culpabilité, il décide de partir à la recherche de son frère, très loin, vers le delta du Niger. Un périple étourdi de croyances et de fétichisme, une quête magnifique et tourmentée. Un chemin à suivre, pour trouver l’apaisement et être au monde, enfin. La traversée sera rude. Ganvié, Makoko, villes en proie à une réalité sociale et politique apocalyptiques. Bidonvilles saturés de violence et de pollution. Mais Kemi est porté par un vif onirisme. Il ira au bout du fleuve. C’est l’histoire d’un voyage personnel, où la géographie du monde s’articule à la géographie intime. Le passage d’un âge adolescent à celui d’adulte. Au bout du fleuve, c’est encore l’âge des possibles.

Jean Denis Pendanx ?
http://jeandenispendanx.blogspot.fr/

Jean-Denis Pendanx est né en 1966. Il vit à Bordeaux.
Après des études d’arts graphiques, il débute sa carrière en tant qu’illustrateur de magazines de jeux de rôles et de livres pour la jeunesse (Père Castor, Flammarion, Magnard, Mango…).
En 1991, il publie son premier album, Diavolo sur un scénario de Doug Headline,
aux Éditions Zenda.
En 1993, paraît le premier volume (sur quatre) de Labyrinthes, co-scénarisé par Dieter
et Serge Le Tendre, aux Éditions Glénat. En parallèle, il travaille pour le dessin animé
(Corto Maltese).
Il adapte avec son auteur, Alain Brezault, le roman Les Corruptibles, toujours aux Éditions Glénat.
2006 : Changement de style, changement d’éditeur, il signe avec Christophe Dabitch Abdallahi, Prix de la Bande Dessinée aux Rendez-Vous de l’Histoire à Blois (2 tomes parus, Futuropolis).
2008 : Premier volume du triptyque Jeronimus, toujours avec Christophe Dabitch (3 tomes parus, Futuropolis). Prix Mémoire de la mer, Corderie Royale de Rochefort, 2012.
2011: nouveau changement de style avec le premier tome de Svoboda!, une grande fresque historique signée Kris (2 tomes parus, Futuropolis).
2013: Tsunami, sur un scénario de Stéphane Piatzszek (Futuropolis)
2016: Le Maître des crocodiles, sur un scénario de Stéphane Piatzszek (Futuropolis)
2017 : Au bout du fleuve (Futuropolis)

Où sommes-nous ?


Agrandir le plan

Le plus simple pour venir au Tome 47 de Paris reste le RER C. Attention, bien vérifier que la gare de Virty est desservie (« Mona » ou « ROMI »). Descendre à l’arrêt « Vitry-sur-Seine ». Après il y a 15mn de marche à pied : remonter toute la rue Paul Vaillant Couturier ; au bout traverser le boulevard et prendre la rue pavée : avenue guy môquet) – nous sommes au 47. Possibilité aussi de prendre le bus 180 à la sortie du RER (descendre à Eglise de Vitry-sur-Seine) : en face de l’église prendre la rue Danielle Casanova, puis 1ère à droite : avenue Guy Môquet…

Laisser un commentaire


Translate »
%d blogueurs aiment cette page :